Quel cadre juridique pour l’éolien aéroporté ?

LA CHRONIQUE JURIDIQUE DE CHRISTOPH SCHÖDEL et ANNE-LAURE MERY

L’éolienne connaît une formidable expansion, la ressource de l’énergie cinétique du vent étant abondante partout dans le monde. Pour autant, les contraintes, dont des oppositions, restent fortes dans certaines régions, freinant l’essor des projets. En outre, la variabilité et l’intermittence du vent posent des problèmes d’équilibre.

C’est pourquoi, de nouvelles technologies, regroupées sous le terme d’éolien aéroporté, sont en phase d’incubation et de recherche pour permettre d’atteindre les vents de haute altitude, à 300-400 mètres, plus puissants et réguliers. Elles incluent notamment des cerfs-volants générateurs d’énergie, des éoliennes aéroportées, des drones générateurs d’énergie.

  1. Quelle réglementation pour voler dans les airs ?
  2. La réglementation relative aux ICPE applicable ?

Lire l’article Analyse juridique, Le Journal de l’Éolien n°32 – 2018

Partagez